Tout savoir sur l’ajustement chiropratique.

L’ajustement chiropratique est la technique fondamentale que tout chiropracteur doit apprendre à maîtriser lors de sa formation initiale.

Cet outil est enseigné dans tous les instituts de formation de chiropracteur. Nous allons voir, comment il a été découvert, en quoi il consiste, quels sont les différents courants, quelle est la différence avec les autres techniques ?
Je vais tenter de répondre à toutes vos interrogations concernant le principal outil du chiropracteur.

Définition et histoire.

L’ajustement chiropratique nous vient du terme chiropratique anglophone « chiropractic adjustment ».

Cette manoeuvre a été découverte par David Daniel Palmer dans le début des années 1900 aux Etats Unis. D.D. Palmer a permis à son concierge d’immeuble Harvey Lilard de retrouver l’ouïe après lui avoir effectué une manipulation vertébrale.
Comme vous avez pu le lire dans la rubrique Histoire et définition de la chiropraxie, sinon je vous invite à y lire la page.

“La chiropraxie est une science, un art et une philosophie”

Daniel David Palmer.

D.D. Palmer put ainsi mettre en évidence le lien entre le système nerveux et la bonne mobilité de la colonne vertébrale grâce au concept de « Subluxation chiropratique ». Attention, ce concept diffère du terme de subluxation utilisé dans la médecine occidentale aujourd’hui.
Selon Mr Palmer, la subluxation chiropratique représente un mauvais alignement d’une vertèbre par rapport aux autres (avec ou sans douleurs selon le stade).
Cela, dû à un stress chimique, physique ou émotionnel. Elle ne permettrait donc pas le bon fonctionnement du système nerveux et avec le temps favoriserait l’apparition de troubles rachidiens (Lombalgies ou autres).

Aujourd’hui, ce terme est moins utilisé car discrédité par le corps médical du fait de l’amalgame crée autour de la subluxation.
Mais la “subluxation chiropratique” ou “dérangement articulaire” existe et votre chiropracteur est habilité à détecter ces régions. De ce fait, il utilise l’ajustement chiropratique pour corriger ces « subluxations chiropratiques » ou plus communément appelées défauts de mobilité vertébrale.

chiropraxie laval 53
Daniel David Palmer, le fondateur de la chiropraxie.

L’art dans la chiropratique.

La chiropratique est aussi un art car elle cherche à décrypter le langage du corps. Tout est mouvement dans notre corps, chaque élément est en inter relation crâne-bassin-vertèbres-muscles. Le chiropraticien procède à la lecture du corps et détecte les dysfonctionnements avant de mettre un protocole de traitement en place.

Aujourd’hui, dans tous les instituts de formation au métier de chiropracteur, l’ajustement est enseigné pareillement à une manipulation spécifique à haute vitesse et à faible amplitude. Effectué sur une seule articulation (ou sur un complexe articulaire) permettant de lui rendre le mouvement et par conséquent de soulager (entre autres) les douleurs du patient. L’efficacité de la technique chiropratique se trouve dans la précision et la vitesse de son action.
Cette recherche de la précision et de correction est précisément ce qui nous différencie des autres thérapeutes.

De nombreuses techniques développées par des chiropracteurs permettent d’appréhender l’ajustement chiropratique avec des visions différentes.
Par exemple, le Chiropracteur Clarence Gonstead a passé sa vie a étudier et a perfectionner l’ajustement chiropratique. De ce fait, il a ajusté et soigné des milliers de patients au sein de sa clinique aux Etats-Unis. Il a développé une technique très spécifique qu’il a nommé à son nom, Gonstead à laquelle votre chiropracteur, Alexandre Chassagne, s’est formé.

L’ajustement chiropratique est conservateur et indolore, il ne représente aucun danger lorsque le chiropracteur a bien éliminé toutes les contre-indications. Le fait que la manipulation produise un son audible (le “craque”) ou non n’est pas responsable d’un bon ou d’un mauvais ajustement. (Lire La F.A.Q. du chiropracteur).

La science au service de l’ajustement chiropratique.

Dans les dernières recherches scientifiques publiées par le Dr. Heidi Haavik, l’ajustement chiropratique a démontré ses prouesses.

Toute la puissance de l’ajustement chiropratique n’a pas encore été mise en lumière mais déjà les publications scientifiques existantes sont édifiantes.

Outre les effets bénéfiques sur les lombalgies (1), cervicalgies et dorsalgies déjà scientifiquement mis en évidence. Ainsi que les bénéfices économiques finaux qu’impliquent un traitement en chiropraxie plutôt qu’un traitement allopathique classique pour des lombalgies aigües ou chroniques. (2)

L’ajustement chiropratique permettrait d’agir sur le système nerveux périphérique et central.
Il permet un meilleur tonus et une meilleure activité musculaire (3). Il permet aussi une meilleure activité articulaire dont un meilleur positionnement conscient et inconscient des articulations (4), particulièrement intéressant chez les sportifs et athlètes de haut niveau. Mais également chez les patients âgés, car l’ajustement permettrait de diminuer les risques des chutes (5).

Les recherches du Dr Haavik ont également démontré l’existence du complexe de “subluxation chiropratique” (6) (ou de complexe hypomobilité vertébral). Il y aurait bel et bien des conséquences sur le système nerveux et les muscles para spinaux.

En outre, les actions des ajustements auraient des conséquences bénéfiques sur le système autonome et sur le système immunitaire. Mais cela n’a pas encore été validé scientifiquement.

David Daniel Palmer dans ses premières découvertes autour de la chiropraxie était donc plutôt proche de la vérité scientifique. Ce qui laisse présager un bel avenir pour notre profession.

Si cela vous intéresse plus en détails, je vous conseille de lire les travaux du Dr. Hedi Haavik qui sont très intéressants.

Sources

Livres : The Reality Check – Heidi Haavik
Green book – the 1910 – D. D. Palmer.

Publications scientifiques :

(1) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3537457/

(2) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16226622/

(3) https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0161475407003442

(4) https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0161475410003611

(5) https://www.pubfacts.com/detail/27050038/Effectiveness-of-Chiropractic-Care-to-Improve-Sensorimotor-Function-Associated-With-Falls-Risk-in-Ol

(5) https://www.pubfacts.com/detail/22343006/The-effects-of-manual-therapy-on-balance-and-falls-a-systematic-review

(6) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2505023/

Partagez ce site afin d'aider un ami qui a mal au dos !

Une réponse sur “Tout savoir sur l’ajustement chiropratique.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 18 =